Préparation Marathon de Vincennes

Nous sommes le 12 septembre et la prépa marathon se passe plutôt bien, car j’ai beaucoup couru en juillet et aout…peu de vacances…Résultat 3 sorties de 15 km, 3 de 17 km et 3 de 20 km, plus un bon entrainement sur la côte de Baltard, et un test sur 10 km qui me donne espoir de passer sous la barre des 45 mn le 16 octobre aux 10 km de Fontenay sous Bois. J’ai préféré me motiver sur une course plus rapide avant l’échéance du 30 octobre. Car je n’avais pas envie de faire un semi-marathon à allure marathon, c’est frustrant, bien que ce soit conseillé par beaucoup de coureurs… Je fais l’essai, on verra bien. Je suis avant tout concentré sur de nouveaux éventuels problèmes de douleurs sous la voute plantaire ou de contractures aux mollets; pour l’instant rien à signaler, mes manchons de contension semblent être efficaces pour les mollets, quant aux pieds j’ai appris à trouver un laçage optimal, c’est à dire…très peu serré sur le bout du pied, afin de pouvoir fréquemment pendant la course mobiliser mes doigts de pieds.

Pour l’instant tout va pour le mieux…espérons que ma prépa continue ainsi durant les 7 semaines à venir.


Résultat officiel: 3h 57mn 44s

Objectif atteint…très difficilement…

Je suis satisfait d’avoir mis moins de 4h, mais je croyais en vérité faire beaucoup mieux. C’est pour celà que j’ai débuté la course beaucoup trop rapidement, comme pour un semi, en imaginant qu’il me suffirait de ralentir quand la fatigue arriverait. Mais au 14e km, c’est mon mollet droit qui m’a rappelé à l’ordre, un bon début de contracture, comme j’en avais déjà un peu souffert depuis le début de l’année. J’ai du donc ralentir, mais surtout tous les 5km aux ravitaillements je prenais le temps de m’étirer le mollet sur le bord d’un trottoir.

J’ai continué ainsi jusqu’au 35e km où là j’ai commencé à vraiment découvrir ce qu’était un marathon, les deux cuisses et les deux jambes de plus en plus tétanisées, si bien qu’au 39 j’ai du m’arrêter pour me décontracter un minimum tellement je croyais subir une crampe généralisée des membres inférieurs, au 40e j’ai marché au moins 200m, et j’ai fini en courant, boosté par l’approche de la ligne d’arrivée à un bon 8-9 km/h…

Ce fut donc une découverte douloureuse, mais avant tout due à une très mauvaise tactique de course, je pense aussi que la préparation aurait pu être meilleure, il faudra que je gère mieux pour pouvoir moins me fatiguer les cuisses et mollets durant les deux dernières semaines d’un évènement de ce type…

Car bien sûr, il est hors de question d’en rester là, je vise maintenant les 3H 45MN…

Et ce sera au marathon de Vincennes le 30 octobre 2011, je viens juste de m’inscrire.


Semi de Rambouillet.

Mon dernier semi de préparation s’est bien passé,

avec un temps de 1h 39 mn 42 s, soit 12,69 km/h de moyenne.

Gag de la journée, j’ai eu la bonne idée de faire une mauvaise manipulation avec ma montre au départ…

et puisqu’à cette course il n’y avait que le temps officiel, et pas le temps réel, je ne connais pas mon vrai résultat…j’estime à 45s voire 60s en moins.

Ce n’est pas bien grave…mais quand même…

Je précise aussi que les mollets ont bien tenu…preuve que ma petite cure de magnésium a été bénéfique.

Plus que un mois pour se préparer,

et ce sera l’heure du marathon de Nantes…


Préparation marathon.

05/02/11

J’ai réalisé 3 sorties longues d’environ 20 km depuis le début de l’année, et aujourd’hui 23 km…dur…dur…2h 03mn de course.


Plus 2,5 km en marchant…comme récupération active.
Le chemin est encore long.
———————————————————————————————————————–

16/02/11

Aujourd’hui 5e parcours long, de nouveau 23 km, en 2h08…hé oui…traverser 4 fois la Marne, ça ralentit le rythme, un pont c’est un superbe « casse-pattes », sans oublier le 21e km entre la piscine de Nogent et la Préfecture…

———————————————————————————————————————–

26/02/11

6e parcours long, de nouveau 2h08 mais pour 24 km. Parcours assez facile jusqu’au 20e km, l’entrainement porte ses fruits et ça fait bien plaisir…par contre ensuite, début de douleur dans un mollet, style petite contracture. Rien de bien méchant, mais je crois que je viens de découvrir de nouveaux petits problèmes dus à la durée de l’effort, après un peu de recherche sur le net, tout est clair, je me suis offert une petite carence en magnésium. En consommant les bons aliments, plus une petite cure de magnésium + B6, et en augmentant le stretching au niveau des mollets, je devrais éliminer le problème…j’oubliais, nécessité de consommer un peu d’eau minérale spécifique, Hép–, pour ne pas la nommer.


Marathon de Nantes – le 17 avril 2011.

Je me suis fixé un objectif pour 2011, pour fêter au mieux la quarantaine: courir un marathon.
Pour celà j’ai commencé ma « préparation » en 2010, tout d’abord en continuant à courir avec quelques uns de mes clients, mais aussi par un entrainement personnel, pour finalement m’inscrire sur trois courses :
-Le 18 avril: le semi-marathon de Vitry 1h 44mn 38s (12,04 km/h)
-Le 19 septembre: la Course des Chasseurs de Temps à Vincennes (21 km) 1h 45mn 10s (11,98 km/h)
-Le 14 novembre: le semi-marathon de Boulogne Billancourt 1h 42mn 30s (12,35 km/h)

RDV le 13 mars pour le semi de Rambouillet.
Puis le 17 avril, pour le marathon de Nantes, objectif: le finir en 4h00 maximum .

Un grand merci à mes clients pour leurs encouragements.